Biologie
Hypothyroïdie
AccueilGénéralitésNoduleHypothyroïdieHyperthyroïdieChirurgieCancerThyroïditeGoitreGrossesseContact

Signes
Biologie
Imagerie
Causes
Traitement
Surveillance
Questions

 Le diagnostic repose sur le dosage de la TSH (voir chapitre Généralités>biologie)

 

 Le diagnostic est très simple à faire : c'est un dosage de TSH trop élevé qui affirme l'hypothyroïdie.

 La TSH trop haute indique que votre thyroïde ne fabrique pas assez d'hormones thyroïdiennes. Plus la TSH est élevée, moins votre thyroïde fonctionne.

 

 Votre TSH est entre 0,30 et 5 :

Vous n'avez pas d'hypothyroïdie et ce dont vous souffrez ne provient pas d'une insuffisance thyroïdienne.

 

 Votre TSH est entre 5 et 10 :

Cette insuffisance est très minime et il faut être très prudent pour affirmer que ce dont vous souffrez provient de cette anomalie. Le traitement n'est pas obligatoire, à discuter avec votre médecin.

 

 Votre TSH est au dessus de 10 (elle peut monter jusqu'à 100):

Vous pouvez être presque certain que le traitement améliorera votre état de santé.

 

  D'autres dosages sont parfois demandés :

  • T4 libre : en principe, plus la TSH est haute, plus la T4 libre est basse.
  • T3 libre : dosage sans intérêt sauf dans quelques cas particuliers, rares.
  • Dosage des anticorps anti thyroïdiens antiTPO (TPO = thyroperoxydase) et antiTG (TG = thyroglobuline) : ce sont les marqueurs des maladie auto-immunes thyroïdiennes, très fréquemment en cause dans l'hypothyroïdie. Voir chapitre Hypothyroïdie>causes

 

[Index][Accueil][Généralités][Nodule][Hypothyroïdie][Hyperthyroïdie][Chirurgie][Cancer][Thyroïdite][Goitre][Grossesse][Contact]

Mis à jour en avril 2014 - Copyright (c) Tous droits réservés.