Chirurgie
Basedow
Accueil Généralités Nodule Hypothyroïdie Hyperthyroïdie Chirurgie Cancer Thyroïdite Goitre Grossesse Contact

Clinique
Biologie
Echographie
Scintigraphie
Traitement
Médicaments
Chirurgie
Iode Radio-actif

Pour des informations concernant la chirurgie thyroïdienne en général, ses modalités, ses effets secondaires... rendez vous au chapitre Thyroïde-info>Chirurgie.

Ce chapitre traite des particularités de la chirurgie dans la maladie de Basedow.

 

  Le type de chirurgie :

  Il s'agit de retirer toute la thyroïde, donc d'effectuer une thyroïdectomie totale. Certains médecins peuvent préférer une thyroïdectomie subtotale, c'est à dire qui laisse une petite partie de la thyroïde : ceci pour diminuer les risques d'une thyroïdectomie totale, et pour éviter un traitement de remplacement par hormones thyroïdiennes. En fait il est préférable de retirer le maximum de thyroïde pour éviter une éventuelle rechute sur les petits morceaux de thyroïde restants. Dans les cas où, en plus de l'hyperthyroïdie, il existe un ou plusieurs nodules, (ce que l'on appelle encore le "goitre Basedowifié"), il faut réaliser une thyroïdectomie totale.

 

 Les indications de la chirurgie dans la maladie de Basedow :

 La rechute de la maladie est le problème principal au cours du traitement médical de la maladie de Basedow. Lorsqu'une rechute survient, soit au moment  où l'on baisse les doses des médicaments anti-thyroïdiens de synthèse, soit après leur arrêt, la chirurgie peut se discuter. Elle permet de mettre un terme à cette maladie. Bien sûr, un traitement par hormones thyroïdiennes est ensuite indispensable pendant toute la vie. (allez voir le chapitre Chirurgie>Conséquences.)

On aura plus facilement recours à la chirurgie si vous êtes une femme jeune, et surtout si vous désirez avoir un enfant assez rapidement. Mais ce n'est pas absolument obligatoire d'opérer.

Plus votre thyroïde est volumineuse à la palpation (on parle de goitre volumineux), plus le taux de vos anticorps anti-récepteurs de la TSH est élevé, plus votre risque de rechute est grand. C'est dans ces cas là que la chirurgie vous est proposée. Un traitement par l'iode radio-actif peut également se discuter dans cette situation.

En cas de nodules (gros nodules supérieurs à un centimètre de diamètre), la chirurgie est indiquée.

 

 Les précautions à prendre avant la chirurgie :

 Il est fortement conseillé de n'opérer les patients porteurs de la maladie de Basedow qu'après un retour à la normothyroïdie, c'est à dire après un retour à la normale du bilan hormonal thyroïdien par le traitement médical (Néomercazole). Cela peut demander plusieurs mois.

En cas d'ophtalmopathie Basedowienne (voir chapitre Basedow>Clinique) la chirurgie de la thyroïde trop précoce peut aggraver l'ophtalmopathie. Dans ce cas,  la chirurgie ne devra  être envisagée qu'après un traitement médical, et après stabilisation de l'ophtalmopathie basedowienne. Cela peut prendre plusieurs mois. Un traitement corticoïde (cortisone) peut être utile pour éviter une aggravation de cette atteinte ophtalmologique juste après la chirurgie. Le traitement par cortisone sera alors de courte durée, avant et après l'opération, pendant environ trois semaines, au total.

 

  Les résultats de la chirurgie : le risque de rechute

Aprés la chirurgie, il faudra le plus souvent instaurer un traitement de remplacement par hormones thyroïdiennes. La maladie de Basedow peut très rarement rechuter malgré la chirurgie, après quelques années. Ceci est due à la stimulation par les anticorps de la maladie de Basedow, des petits morceaux de thyroïde restants. Il est donc préférable de retirer le maximum de thyroïde. Cette rechute est en général minime, et peut être traitée soit par une petite dose d'anti-thyroïdien de synthèse, soit par de l'iode radio-actif.

 

[Index] [Accueil] [Généralités] [Nodule] [Hypothyroïdie] [Hyperthyroïdie] [Chirurgie] [Cancer] [Thyroïdite] [Goitre] [Grossesse] [Contact]

Mis à jour en fevrier 2019 - Copyright (c) Tous droits réservés.